Gretel et Hansel (théâtre)
0
Gretel et Hansel (théâtre)
Posted by marie-maude - Tagged , ,

Suzanne Lebeau,  Gretel et Hansel, Montréal, Leméac, coll. « Théâtre jeunesse », 2013.

Suite d’activités pour le primaire (troisième cycle)

Thèmes : fratrie, théâtre, contes classiques

  1. Activité pour entrer dans l’univers du conte « Hansel et Gretel ». Vérifiez les connaissances préalables des élèves. Connaissent-ils le conte « Hansel et Gretel » ? D’après ce qu’ils en savent, est-ce une histoire heureuse ou malheureuse? Une histoire qui finit bien ou qui finit mal? Comme tous les contes des frères Grimm, « Hansel et Gretel » est une histoire qui a été reprise, et même réinventée, à maintes et maintes reprises. Plusieurs exemples d’albums et de romans peuvent être montrés aux élèves, par exemple : Adam Gidwitz, La terrifiante histoire et le sanglant destin de Hansel et Gretel, Paris, Hachette, 2014. 

    Rascal, Hänsel & Gretel, Paris, École des loisirs, 2015. (album sans texte. Une façon intéressante d’entrer dans l’univers des deux personnages, avant la lecture de l’œuvre de Lebeau)

    Rascal

    Rascal

    En constatant le titre et l’esthétique de la couverture de l’œuvre de Gidwitz (avec des mots puissants comme « terrifiante » et « sanglant »), tout comme en voyant les illustrations plutôt sombres et inquiétantes (en noir et blanc) de Rascal, les élèves sont préparés à la découverte d’un univers obscur.

  2. Vous pouvez ensuite lire le conte classique. Cela pourrait  être fait à partir de l’album suivant : Wilhelm Grimm, Hansel et Gretel, Paris, Gallimard Jeunesse, 2009, illustré par Lorenzo Mattotti et traduit de l’allemand par Jean-Claude Mourlevat.
  3. Présentation de la pièce de théâtre Gretel et Hansel de Suzanne Lebeau. Suzanne Lebeau est une grande dramaturge québécoise pour la jeunesse (« dramaturge », un beau mot à ajouter au vocabulaire des élèves!). Elle écrit des textes forts, poignants, qui touchent et bouleversent les enfants, les adolescents et même les adultes. Son adaptation du conte classique s’intéresse à la relation entre le frère et la sœur. Lebeau nous montre que les relations dans la fratrie (« fratrie », autre beau mot de vocabulaire!) sont souvent complexes, avec leurs bons et leurs moins bons côtés. Le titre du conte a été changé par Lebeau. Ce changement laisse croire que l’accent est mis sur le personnage de Gretel. Pour en savoir plus sur la pièce
  4. Activité: au jeu! Placez les élèves en équipe de deux. Distribuez un extrait de la pièce pour qu’ils puissent jouer une scène. Encouragez les élèves à venir présenter devant la classe l’extrait qu’ils ont pratiqué.
  5. Lecture de la suite de manière individuelle (en classe ou en devoir).
  6. Questions de réflexion après la lecture. Qu’est-ce que vous avez pensé de la relation entre Hansel et Gretel? Pensez-vous qu’ils s’aiment? Gretel est-elle une bonne grande sœur? Devient-elle meilleure, dans son rôle de grande sœur, à la fin de la pièce?  Dans la vraie vie, est-ce facile ou difficile de s’entendre avec ses frères et sœurs? Est-ce que ça peut arriver qu’il y ait de la jalousie qui s’installe? Les élèves sont invités à faire des liens entre l’histoire qu’ils ont lue et les relations au sein de leur propre fratrie.
  7.  Activité d’écriture : l’élève écrit, sous forme de liste, au choix : 6 raisons pourquoi il est génial d’avoir un frère ou une sœur / 6 raisons pourquoi il serait plus agréable d’être le seul enfant de la famille.

0 commentaire(s)

No comments yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *