Voyage
0
Voyage

Je vous propose un réseau d’œuvres littéraires pour faire voyager vos élèves, tout en leur faisant explorer différentes formes d’expression littéraire.

Voici d’abord cinq œuvres littéraires pour commencer l’aventure.

  1. Guy Delisle, Chroniques birmanes. (bande dessinée) (Birmanie / Myanmar)
  2. Suzanne Lebeau, Le bruit des os qui craquent, Montréal, Leméac, 2009. (théâtre) (Congo)
  3. Michèle Marineau, La route de Chlifa, Montréal, Québec Amérique, 1992. (roman) (Liban)
  4. Malala Yousafzai, Moi, Malala, Paris, Hachette Jeunesse, 2014. (récit de vie) (Pakistan)
  5. Valérie Zenatti, Une bouteille dans la mer de Gaza, Paris, École des loisirs, 2005. (roman épistolaire) (Israël et Palestine)

La liste peut très bien être bonifiée ou modifiée, notamment pour mieux se prêter à l’enseignement collégial.  Les élèves ne doivent pas tout lire, mais faire une sélection. Vous déciderez du nombre de titres obligatoires. Pour les Chroniques birmanes, c’est assez long, mais un élève peut très bien saisir le propos sans lire en entier. N’hésitez pas à inviter les élèves à aller plus loin et à explorer davantage que le strict minimal…

Activités à faire avant la lecture

  • Invitez un conférencier de l’organisme Amnistie internationale pour présenter la situation de différents pays explorés au fil du parcours, dont la situation en Birmanie (Myanmar) et le conflit israélo-palestinien. La bande dessinée de Delisle mentionne souvent les « ONG » (organisations non gouvernementales) donc ce serait utile que la conférence mentionne ce qu’est une ONG (Amnistie internationale en est une, tout comme Médecins sans frontières, et tant d’autres).
  • Essayez de mettre la main le dvd de la série BD QC d’Artv, le tout premier épisode porte sur le travail de Guy Delisle. Il parle de Chroniques birmanes, mais aussi de Chroniques de Jérusalem, permettant alors de se préparer à la découverte de deux pays.
  • Vous trouverez, sur Youtube, des vidéos sur Malala et des extraits de la pièce Le bruit des os qui craquent. 

Activités à faire après la lecture

Demandez aux élèves de se créer un « Passeport de lecture », un carnet où ils prendront des notes par rapport à leur lecture. La première page pourrait ressembler à celle d’un vrai passeport. Les élèves pourraient même se prendre en selfie pour la réaliser. D’ailleurs, ce travail devrait  être fait à l’ordinateur pour que les élèves intègrent de vraies photos et même des montages (pour se mettre en scène au Liban, par exemple). Chaque élève doit, à la fin de l’activité, vous présenter son passeport dans le cadre d’un exercice ou d’une évaluation à l’oral. Voici un exemple de passeport. Passeport de lecture

Demandez aux élèves de produire une commentaire critique sur une des œuvres lues : celle que chacun aura préféré. Le commentaire critique doit s’appuyer a) sur des impressions plus générales b) sur les découvertes à propos d’une situation dans un pays étranger c) sur  la forme littéraire choisie. Pourquoi est-ce plaisant de lire du théâtre? Qu’est-ce qui rend agréable la lecture d’un récit de vie, etc.

 

Si vous avez des questions ou des commentaires par rapport à cette activité, vous pouvez m’écrire à mariemaudeboss@gmail.com Je réponds toujours.

0 commentaire(s)

No comments yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *